Aller à la barre d’outils
Sélectionner une page
Définir son plan d'action pour l'année

Un nouveau projet ? Un nouveau business ? Ou besoin de donner un cap pour développer au mieux votre activité ? Pensez au plan d’action ! Il saura vous aider à piloter tous vos projets et à faciliter le passage à l’action pour des résultats concrets. En effet cet outil est d’une grande aide pour éviter la procrastination. 

On pense souvent à tort que la procrastination est une conséquence de la paresse. Mais les neurosciences ont pu démontrer que face à une peur importante, la paralysie était en réalité une réaction physiologique normale. C’est ce qui se passe lorsqu’on se retrouve face à un immense challenge.   Avec le stress qui monte, nos capacités de réflexion peuvent se brouiller et nous faire perdre nos moyens. Alors on va se mettre à douter de nos compétences et de notre capacité à réussir. C’est à ce moment-là que le cercle vicieux commence. Plus on a peur d’échouer, moins on agit. Moins on agit, plus on a de chances de ne pas atteindre l’objectif fixé, ce qui va attiser encore plus la peur.

Alors la solution pour sortir de cette inaction néfaste ? Découper des petites étapes pour avancer petit pas par petit pas et ne plus voir la montagne comme une ascension insurmontable. Et pour pouvoir le faire facilement, je vous explique toutes les étapes à suivre dans la suite de l’article.

Etape 1 : Faire un bilan de l’année passée

« On doit vivre sa vie en regardant devant soi, mais on ne la comprend qu’en regardant en arrière » – Guillaume Musso

Cette première étape est le préalable indispensable pour déterminer ce que vous voulez accomplir cette année.  Pour cela, il va être nécessaire de prendre un temps à la fois de réflexion sur vous et d’analyse des évènements passés pour relever objectivement  :

  • ce qui a bien fonctionné  au niveau des actions effectuées, des moyens utilisés et des résultats obtenus,
  • ce qui vous a plu de réaliser, de vendre ou encore de vivre comme expérience,
  • ce qui aurait pu être amélioré
  • ce que vous voulez changer ou arrêter pour l’année à venir.

Ensuite ce premier diagnostic peut être complété par l’exercice du SWOT qui est une analyse souvent recommandée au moment de la création d’entreprise. Cela va permettre de définir :

S pour Strengths = vos forces, c’est-à-dire toutes les ressources dont vous pouvez bénéficier. Elles peuvent être personnelles comme les compétences, financières comme des réserves ou encore venant de proches comme un réseau important.

W pour Weaknesses = vos faiblesses qui peuvent être aussi personnelles, financières ou bien conjoncturelles. Plus vous serez objectif sur ces points de vigilance, plus vous pourrez vous préparer pour mieux les anticiper ou les éviter.

O pour Opportunities = les opportunités. Ce sont les possibilités favorables et qui sont extérieures à l’entreprise telles qu’un marché en croissance, un produit ou un concept innovant, une règlementation favorable ou encore de nouvelles tendances.

T pour Threats = les menaces. Ce sont tous les problèmes, limitations et obstacles extérieurs à l’entreprise qui pourraient entraver le bon développement de l’activité.

Définir son plan d'action

Etape 2 : Avoir une vision claire du résultat à atteindre

« Vous ne trouverez jamais ce ce que vous ne cherchez pas » – Confucius

Après avoir établi le diagnostic dans l’étape précédente, on va s’intéresser maintenant à définir la direction que vous voulez suivre pour cette année. Ce point est très important car il va déterminer toutes les étapes suivantes. En effet sans vision claire et précise de la voie à prendre, vous ne pourrez pas savoir quelles sont les actions les plus appropriées et efficaces à réaliser.

Prenons par exemple l’hypothèse du lancement d’une activité de thérapeute. Comme beaucoup de thérapeutes, vous pouvez ne pas vouloir vous spécialiser de peur de perdre des opportunités. Alors vous communiquez sur tous les canaux et sur tous les sujets possibles de vos accompagnements. Dans ce cas, il y a de fortes chances que vous soyez noyé dans la masse des concurrents et que vous vous épuisiez à être sur tous les fronts sans beaucoup de retours. A l’inverse vous pouvez décider de vous concentrer sur une cible de clientèle précise comme les enfants et sur un problème spécifique comme l’énurésie. Bien évidemment votre marché est alors plus restreint. Mais vos actions de communication et de prospection seront plus précises en vous concentrant seulement sur les canaux où vos prospects peuvent être présents. En plus de cette manière votre message sera plus ciblé et percutant, ce qui peut aider à décrocher des rendez-vous.

Ainsi pour obtenir des résultats plus rapidement et plus efficacement, je conseille fortement de rester concentré principalement sur une offre principale, qui va porter sur un bénéfice particulier pour une cible de clientèle précise. Bien évidemment cela n’exclut pas que vous continuez à proposer des offres secondaires mais qui ne doivent pas trop vous mobilier en termes de temps et de moyens. Ensuite quand vous aurez réussi à obtenir les résultats souhaités avec cette première offre, vous pourrez appliquer la même méthode pour lancer une autre.

 Etape 3 – Définir son objectif SMART pour l’année

« Un objectif bien défini est à moitié atteint » – Abraham Lincoln

Après avoir bien déterminé votre vision, vous pouvez maintenant commencer à fixer un objectif principal et précis à atteindre d’ici la fin de l’année. Dans la même logique que pour fixer votre vision, plus vous serez précis sur l’objectif à atteindre, plus vous saurez les actions à mettre en place pour y arriver. Pour cela on va utiliser la méthode SMART que vous devez certainement connaitre :

S pour spécifique : votre objectif doit être clair et concis, et vos actions doivent être ciblées pour les atteindre. Ils doivent être clairement définis et mis par écrit afin que vous puissiez les voir et suivre vos progrès.

M pour mesurable : l’objectif doit dans son énonciation inclure des indicateurs mesurables pour un suivi des progrès.

A pour atteignable : l’objectif doit être ambitieux mais possible.

R pour réaliste : l’objectif doit tenir compte des compétences, des ressources et des capacités dont vous disposez.

T pour temporellement limité : il doit être assorti d’une date limite d’achèvement. Vous devez fixer une date à laquelle vous souhaitez atteindre cet objectif et vous y tenir.

Définir son objectif smart pour son plan d'action annuel

Etape 4 – Définir son plan d’action par trimestre

« Un objectif sans plan s’appelle un vœu » – Antoine de Saint-Exupéry

Après avoir une vision claire de ce que vous voulez atteindre, vous pouvez décomposer vos objectifs en éléments plus petits et plus faciles à gérer. Cela vous permettra de voir ce qui doit être fait et vous donnera une représentation visuelle de vos progrès. Cela vous aidera également à garder le cap sur vos progrès.

Plus précisément cette étape va consister à définir à partir de votre objectif SMART annuel les différentes étapes pour y arriver et qui seront réparties dans un ordre logique sur chacun des trimestres.

 Etape 5 – Décomposer le plan trimestriel par mois

« Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas des les atteindre » – Sun Tzu

Maintenant que vous avez un plan d’action pour chaque trimestre de l’année, on va passer à l’étape de le ventiler par mois. Cela vous aidera à rester concentré sur les petites tâches à accomplir pour atteindre vos grands objectifs. Mais il n’est pas nécessaire de le faire pour tous les mois de l’année d’une seule traite. Au contraire il est préférable de le faire que sur trois mois à chaque fois. En plus pour chacun des mois du trimestre, choisissez seulement trois objectifs principaux sur lesquels vous concentrez.

Cela va vous permettre d’agir efficacement en concentrant vos efforts, tout en avançant étape par étape et en réajustant au fur et à mesure si besoin après chaque période. De plus de cette manière, vous n’êtes pas face à un challenge trop important et donc trop effrayant. Le parcours paraît en effet bien plus réalisable et on évite le phénomène de procrastination.  

Etape 6 – Décliner les objectifs mensuels par semaine

« L’action est la clé fondamentale de tout succès » – Picasso

Maintenant que vous avez vos trois objectifs principaux pour chaque mois de l’année, vous pouvez définir pour chacun de ces objectifs les actions à réaliser par semaine. Vous saurez ainsi chaque semaine avec précision ce que vous avez à faire.

Par exemple, vous souhaitez lancer une nouvelle formation dans trois mois et l’un de vos objectifs mensuels est la création de cette formation :

  • Pour la semaine 1, vous pouvez travailler sur le persona et le positionnement de cette formation pour définir le sujet que vous allez choisir
  • Pour la semaine 2, vous rédigez le plan et vous vous lancez dans la rédaction du contenu
  • Pour la semaine 3, vous continuez à travailler sur la rédaction du contenu
  • Pour la semaine 4, vous finalisez la rédaction et vous mettez en forme la formation sous forme d’e-book.
Modèle de tableau pour vous aider

Afin de regrouper toutes les informations dans un seul et même document que vous pourrez consulter facilement pour planifier vos semaines, je vous partage le modèle de tableau dont je me sers pour effectuer mon propre plan d’action. Il est fait sur Google sheet qui est un équivalent d’Excel mais avec l’avantage qu’il peut être complété en ligne et partagé facilement à plusieurs.

Ainsi pour l’utiliser, il est nécessaire au préalable d’avoir un compte Gmail. Ensuite il suffit de cliquer sur le lien ICI et le tableau se copiera automatiquement dans votre dossier Google sheets.

Les étapes pour définir son plan d'action de l'année

Comme nous l’avons vu, le plan d’action est l’un des outils de productivité les plus puissants. Il vous permet de décomposer des tâches ou des objectifs importants en éléments plus petits et plus faciles à gérer. Il vous permet également de rester concentré et de suivre vos progrès. En plus le tableau proposé peut servir pour presque tous les types d’objectifs qui nécessitent une action, qu’ils soient professionnels ou personnels. Alors plus d’hésitation, vous avez à présent tous les éléments pour créer votre propre plan et passer à l’action !

Et vous, quelle est votre méthode pour planifier vos actions ?

N’hésitez pas à partager vos astuces et/ou faire vos remarques en commentaire.